Louis Pasteur : Père de l’Oenologie

Nous connaissons Louis Pasteur pour la mise au point du vaccin contre la rage. Cependant, Louis Pasteur est aussi en quelque sorte le Père de l’oenologie moderne.

En effet, il faut savoir que nous lui devons de remarquables travaux sur l’étude des fermentations.

Louis Pasteur est né à Dole, dans le Jura en 1822. Il grandit au collège d’Arbois toujours dans le Jura, puis au collège Royal de Besançon. Reçu par la suite à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, il développe des thèses de doctorat en physique et chimie. Par la suite, il devient professeur à Strasbourg puis devient Doyen de la nouvelle faculté de Lille en 1854.

C’est en 1855 qu’il commence ses études sur la fermentation. Tout d’abord sur la fermentation lactique puis en 1856 plus précisément sur la fermentation alcoolique.

C'est en 1864 qu'il revient dans le Jura, à Arbois, où il installe un laboratoire pour ses recherches sur le vin. Il met en place l'expérience suivante :

Il installe une serre sur une partie des vignes et laisse l’autre partie en extérieur. Les raisins récoltés à l’extérieur ont fermenté sans problème alors que pour ceux sous serre la fermentation ne démarre pas. Louis Pasteur prouve ainsi que la fermentation n’est pas provoquée par l’action de l’air sur les sucres comme on le croyait communément, mais bien par la présence des levures apportés par le vent et les insectes.

Louis Pasteur reçoit le 29 décembre 1883 le mérite agricole pour ses travaux sur les vins et la fermentation.

C’est grâce à lui qu’aujourd’hui les vignerons connaissent mieux la vigne et le procédé de fermentation.

Articles les plus vus
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté au comparateur